Prise de son et postproduction sonore

Présentation du programme

Un programme d’immersion dans le monde du son. Venez découvrir et comprendre autant la prise de son, que la postproduction sonore de façon intensive et pratique (320 heures sur 17 semaines). En commençant par la compréhesion d’une bonne capatation sonore, l’étudiant apprendra à effectuer une prise de son adéquate en fonction de différents types de plateux et d’équipements. Que ce soit pour de la fiction, du documentaire ou du corporatif, l’étudiant rencontrera un grand nombres de situations pour développer ses aptitudes et son professionalisme. Ensuite il sera immergé dans la postproduction sonore, autant au niveau du mixage, que l’enregistrement de narration ou de bruitages. Ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur les normes de l’industrie et les différents métiers sur lesquelles appliquer à la suite de la formation.

Au moins 70% de ce programme est enseigné de façon pratique à des petits groupes de 5 à 10 étudiants. Tous les cours sont spécialisés sur le ou les métiers à l’étude et sont donnés par des professionnels du cinéma québécois. Ce programme est interrelié avec les autres formations professionnelles de l’ECTQ (Scénarisation, Réalisation cinéma, Caméra, lumière et son, montage vidéo et Acteur/actrice) via divers exercices et tournages collectifs simulant le marché du travail.

L’étudiant qui complète avec succès ce programme obtient une Attestation de formation professionnelle décernée par notre école et il est prêt à débuter sa carrière dès la fin de sa session.

Ce programme n’est pas offert à distance. De plus, l’ECTQ n’est pas un cégep. Nos programmes ne comportent PAS de formation générale en français, anglais, philosophie ou autre, ni de cours généraux d’introduction au cinéma.

Plus de détails sur les métiers liés à cette formation…

Pourquoi l’ECTQ ?

  1. Suivez des ateliers avancés avec des professionnels de la prise de son;
  2. Sur des équipements performants, apprenez à utiliser Pro Tools, qui est le logiciel le plus utilisé dans l’industrie en postproduction audio;
  3. Comprenez comment fonctionne le milieu et les besoins de celui-ci;
  4. Participez à titre de preneur de son et de mixeur sonore  à certains tournages des étudiants en Réalisation cinéma;
  5. Tournez vos propres images et faite la conceptualisation sonore de plusieurs des projets à réaliser durant la formation si vous le désirez.

Pour plus de détails sur la formation professionnelle à l’ECTQ, consultez notre foire aux questions.

Liste des cours

  • Prise de son dans le domaine de la production
  • Mixage sonore dans le domaine de la postproduction
  • Montage narratif
  • Laboratoires de prise de son supervisés
  • Laboratoires de postproduction sonore supervisés
  • Ateliers avancés
  • Langage cinématographique
  • Documentaire direct

Prix

Étudiants canadiens : 7 250 $ canadiens plus taxes
Étudiants internationaux : 9 300 $ canadiens taxes incluses

Pour savoir quel prix s’applique à vous, consultez la page Prix/financement.

Prochaines sessions

Hiver 2022 : 31 janvier au 27 mai 2022

Automne 2022 : 22 août au 16 décembre 2022

Votre choix est déjà fait?

Professions reliées à la formation en prise de son et postproduction sonore de l’ECTQ

Preneur de son
Le preneur de son est responsable de l’enregistrement du son durant le tournage. Il choisit l’équipement à utiliser et veille à son bon fonctionnement. Il s’assure de capter tous les sons prévus au scénario et de leur parfaite synchronisation avec les images tournées. Sur le plateau, il reste à un endroit fixe pour surveiller les niveaux de son enregistreur. Enfin, il peut avoir à enregistrer des effets sonores, des bruits d’ambiance ou des dialogues en dehors du plateau de tournage. De plus, le preneur de son est un chef de département à l’égal, par exemple, du directeur de la photographie.

Perchiste
Le perchiste suit les instructions du preneur de son pour déterminer l’endroit idéal, sur le plateau de tournage, pour placer le micro. Pour ce faire, il utilise généralement une perche ou des micros sans-fil. Afin de capter un niveau maximum de son, il doit souvent bouger la perche durant les prises. Dans ces cas, il doit s’assurer de ne pas créer d’ombres ou de bruits parasites.

Technicien de studio d’enregistrement

Mixeur sonore

Monteur sonore
Le monteur sonore commence son travail une fois que le montage image est terminé. Grâce à un logiciel spécialisé, il ajoute les sons et les dialogues enregistrés durant le tournage aux plans correspondants du film. Il insère aussi des effets sonores, des sons d’ambiance et de la musique pour enrichir l’aspect émotionnel du film. Pour ce faire, il utilise plusieurs bandes pour l’ensemble des sons afin de faciliter le mixage, auquel il participe ou non selon les productions.